American Nightmare : la nuit où tout est permis
Films

, par American Nightmare : la nuit où tout est permis

Le pitch

Une nuit par an, de 19h à 7h00 du matin, tous les crimes, y compris le meurtre, deviennent légaux sur le territoire américain. Les services d'urgence tels que les pompiers, la police et les ambulances sont indisponibles durant ce laps de temps.

Cette de nuit de violence sans mot apporterait une stabilité mentale à la population pour qui cette nuit est un exutoire. Les plus riches se protègent avec les meilleurs systèmes d'alarme tandis que les plus pauvres ne peuvent que subir cette "purge".

L'histoire de ce volet d'American Nightmare tourne autour de la famille du meilleur vendeur de systèmes d'alarme...

Mon avis

C'est en apprenant la disponibilité d American Nightmare 3 qu'on m'a soufflé l'idée de regarder ce premier volet. Ce pitch donne un large panel de possibilités de scénarios, ce qui est une des raisons qui me donne envie de voir les suivants.

J'ai été très agréablement surprise par ce film (oui, oui, même si j'ai un peu flippé) car j'adore ne pas me douter de la fin. Certes, j'ai eu de petites idées sur ce qui pourrait se passer grâce à tel et tel élément donné au début mais à chaque fois, le fil de l'histoire a pris une autre tournure de celle à laquelle je m'attendais !

Dès le départ, l'inquiétude prédomine pour rapidement laisser place au stress. Notez aussi l'intelligence de réalisation à ce niveau : le père n'arrête pas de tenter de rassurer sa famille dans cette situation où il y a totalement lieu d être inquiet, ce qui a le don de stresser encore plus le spectateur. Ajoutez à la situation des masques malsains (c'est le seul mot qui me vient pour dire qu'ils mettent mal à l'aise) et une tronche de méchant qui met tout aussi mal à l'aise et là c'est le pompon.

Ce film réussit la prouesse d'enchaîner plusieurs suspenses dignes de ce nom en à peine 1h25. Je n'ai pas eu envie de perdre une seconde de ce thriller en version huis clos, j'avais les pupilles dilatées du début à la fin (j'ai forcément cligné des yeux mais bon).

Bande annonce de American Nightmare

Vous serez peut-être également intéressé par ...

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire. Soyez le premier à commenter !

Moi aussi, je veux commenter !