Sleeve : 2 mois après l'opération
Behind my screen

, par Sleeve : 2 mois après l'opération

Cet article est le troisième d'une série de trois articles :

  1. Sleeve : avant l'opération
  2. Sleeve : 5 jours après l'opération
  3. Sleeve : 2 mois après l'opération

Bilan santé à ce jour

Je pète la forme et je sais ce qui vous intéresse le plus... 96.9 kg sur la balance ce matin, soit une perte totale actuelle de 17.6 kg ! Héhé, c'est pas mal tout ça !

Bilan émotionnel à ce jour

Cela fait déjà deux mois, et même si j'avoue que le résultat est hyper efficace, il m'arrive par moment de regretter un peu ce choix parce que c'est très dur.

Première contrainte, c'est au niveau des horaires, à savoir ne pas boire 30 min avant et après manger : si j'ai été un peu inattentive, je me fais vite avoir et je dois donc décaler mes heures de repas. Alors quand on est chez soi, ce n'est pas grave mais déjà au boulot, c'est un peu plus chiant mais surtout si on est chez des amis. Hier, j'étais justement à une soirée et finalement j'ai rien touché au souper parce qu'on avait eu l'apéro une heure avant et que je dois attendre deux heures entre chaque repas. Vous allez me dire, je n'avais qu'à pas toucher à l'apéro mais il était déjà tard donc j'avais un peu la dalle.

Deuxième contrainte, c'est que je suis à la diète depuis maintenant deux mois. Parce que oui, c'est bien beau de manger moins mais ça fait pas le tout, si je mange moins mais que c'est de la nourriture qui ne vaut pas un pesos, autant dire que l'opération ne sert à rien ! Je n'ai plus touché à une sucrerie depuis cette opération. Tout ce que je m'accorde de temps en temps, c'est une ou deux fines (au point qu'on voit à travers) tranches de saucisson et quelques morceaux de fromage. Mais il faut savoir qu'en général je le paye cher si je mange un truc trop gras, c'est-à-dire que je me paye un bon petit mal d'estomac après.

En même temps, ce qu'il faut bien se dire et c'est quelque chose que j'ai bien à l'esprit, c'est qu'on peut tellement peu manger, qu'il ne faut manger que des trucs bons ; mais bons pour la santé. Des choses qui ont des valeurs nutritionnelles élevées, genre pas un morceau de baguette où ce n'est que du sucre et qui n'apporte rien à votre corps. Je regarde toutes les compositions des produits que j'achète maintenant et autant vous dire, qu'on peut être bien étonnés de la différence de composition de deux mêmes produits comme des biscottes par exemple !

A contrario du fait que ce soit chiant de manger tout le temps équilibré et de ne pas manger de crasses, je me sens réellement bien dans mon corps. Je sens que cette alimentation saine a limite "purifié" mon corps et je ne déconne pas ! Me sentant également plus légère, j'ai pu recommencer un peu de sport. Je veux surtout éviter les peaux qui pendent et je suis prête à me bouger pour ça ! Alors, j'ai commencé soft par des promenades et de temps en temps des marches ADEPS (des marches organisées toutes les semaines, de 5 à 20km). Maintenant, ça fait deux semaines que je vais à la piscine deux à trois fois par semaine. Bon, j'y vais pas pour barboter évidemment, je ne pars pas de là avant d'avoir fait mes 40 longueurs et peu importe le temps que ça me prend. J'ai même fait la fermeture l'autre jour parce que j'y vais après le boulot. Dites-vous bien que peu importe le temps que vous mettez à réaliser votre effort, c'est toujours mieux que de rester dans votre canapé à regarder la télé !

Mon programme alimentaire quotidien

Comme c'est répété par un milliard de médecins et d'opérés, c'est vraiment pas une baguette magique la sleeve. C'est une super aide car ça récompense vos efforts ! Les efforts passent par le sport mais surtout par l'alimentation...

Voici donc mon programme alimentaire proposé par la diététicienne (programme qui va peut-être changer dans un mois quand j'irai la revoir).

Petit déjeuner (7h30 - 8h00)

Ce qui est proposé :

  • 2 cracottes ou 2 biscottes ou 1 tranche grillée de pain mêlé (pas blanc, y a rien de nutritif dedans) + du fromage à tartiner (Philadelphia, Vache qui rit, Maredsous, Saint-Môret, un petit mélange thon ricotta...) -> Attention, jamais de pain frais !
  • Boire du lait demi écrémé après avoir mangé.

Ce que je réussis à avaler :

  • Une biscotte ou un krisprolls avec du Chavroux (le fromage de chèvre, c'est bien, c'est léger !)

Collation de la matinée (10h)

Ce qui est proposé :

  • Un produit laitier ou un fruit

Ce que je prends :

  • Le produit laitier, c'est pas une Danette chocolat évidemment mais plutôt un yaourt nature entier de préférence parce que c'est bon pour la santé et c'est le seul truc dans lequel je mets un peu de sucre de canne pour pouvoir le manger.
  • Au niveau fruit, c'est à l'envie du moment : pomme, melon, pastèque, ... en général je fais plusieurs mini tups à emporter au boulot.

Déjeuner (midi)

  • Biscotte + fromage ou jambon ou filet de dinde ou thon ricotta (pas de mayo hein !) ou oeuf, ...

A savoir qu'on peut intervertir ça avec le repas du soir évidemment.

Note de la diététicienne : les charcuteries grasses doivent être limitées à 2 fois par semaine (pâté, boudin, salami, saucisson). Personnellement, la charcuterie grasse me reste franchement sur l'estomac donc j'évite tout court.

Collation de 14h30 et 16h30 ou une seule vers 15h au choix

  • Même chose que la collation du matin : produit laitier ou fruit

Dîner (18h30)

Les textures sont à adapter progressivement en fonction de votre tolérance.

Ce qui est proposé :

  • +- 70g de viande ou de poisson ou un oeuf brouillé cuit avec un peu d'huile d'olive (ouais, finie la bonne cuisine bien grasse au beurre, slurp!)
  • +- 50g de légumes servis nature
  • +- 30g de féculents cuits

Le total de ce repas doit représenter 125g, maximum 200g.

Exemples de repas du soir que je mange moi :

  • Salade César et poulet grillé ;
  • Escalope milanaise et haricots verts ;
  • Pêches au thon et salade tomates ;
  • Aiguillettes de canard et salade ;
  • Quiche avec courgettes et jambon et chèvre (au fond on peut faire un milliard de sorte de quiches) ;
  • Linguines de courgettes (faites avec un Spiralizer) au pesto et à la feta ;
  • Filet mignon en papillotes ( avec plein de sortes de légumes dans la papillote) ;
  • ...

En gros, j'essaye de faire des plats hyper goûtus et bons que je peux partager avec mon compagnon parce qu'au final, c'est rare que j'arrive à manger 100g du plat. J'évite les féculents parce que je ne peux déjà pas manger grand chose donc j'oriente vraiment les plats sur que du bon.

Comme dit plus haut, moralement c'est pas toujours facile donc je m'autorise une fois par mois un repas non diététique afin de ne pas devenir folle. Le mois passé c'était un mini carré de pizza, vraiment rikiki et ce soir c'est pâtes carbonara ! Pour ma part, je sais que ça va me faire mal à l'estomac après, mais j'y tiens à mon repas détente !

Collation de la soirée (20h30)

  • Produit laitier ou fruit !

Remarque : il faut savoir que normalement je dois prendre de la poudre protéinée également qui empêcherait mes muscles de fondre à la place de ma graisse et que surtout ça favorise la perte de poids. J'ai vraiment beaucoup de mal à l'avaler mais lorsque j'y parviens, c'est en général en la mettant dans un jus de fruit en collation de la soirée. Dans du jus d'orange ça passe mieux au goût mais c'est lourd sur l'estomac. Evidemment, pareil pour le jus de fruit, essayer d'en trouver un où c'est uniquement des fruits, pas de sucre ajouté ou faites le jus vous-même.

Conclusion

L'opération a de gros défauts qu'il faut être prêt à affronter mais c'est un bon moteur de motivation pour une nouvelle vie. Ah oui, et préparez un budget fringues parce que les tailles diminuent aussi à partir d'un moment !

Vous serez peut-être également intéressé par ...

Sleeve : avant l'opération
Behind my screen

17 juin 2018
Sleeve : avant l'opération

Sleeve : 5 jours après l'opération
Behind my screen

17 juin 2018
Sleeve : 5 jours après l'opération

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire. Soyez le premier à commenter !

Moi aussi, je veux commenter !